Comment attirer le bon type d'hommes (avec Inna Mel)

Nous en sommes venus à apprendre que le secret pour «attirer un ex» est d’apprendre à attirer d’autres hommes vers vous.

Sauvage, non?

Eh bien, aujourd'hui, vous avez de la chance car j'ai eu l'occasion de m'asseoir pendant une heure et d'interviewer l'un des meilleurs experts au monde pour aider les femmes à attirer le bon type de gars Inna Mel,

Dans notre entretien, nous parlons d'une grande variété de sujets de,

  1. Comment COVID a impacté la scène des rencontres
  2. S'assurer que vous avez le bon type d '«énergie»
  3. Ce qu’elle voit des femmes qui réussissent
  4. Et beaucoup plus

Conseils pour attirer le bon type d'homme

Chris Seiter:
D'accord. D'accord. Aujourd'hui, nous allons parler à (Inamel 00:00:04), qui est une personne vraiment intéressante qui me parlait un peu de ce qu'elle fait et comment elle aide les femmes célibataires à réussir à essayer d'attirer le bon type de gars . Et je pense que c'est un choix parfait pour toutes les femmes qui écoutent ce podcast ou qui traversent des ruptures qui veulent peut-être que leur ex revienne, mais qui ont aussi juste besoin d'apprendre à attirer le bon type de gars. Je voulais donc inviter Ina à parler un peu de la façon dont elle fait ce qu'elle fait. Pourquoi ne nous parlez-vous pas un peu de vous et de la façon dont vous avez commencé?

Inna Mel:
Oh merci. Tout d'abord, je veux juste vous dire merci beaucoup de m'avoir invité sur votre podcast. Je suis tellement excité. Mon voyage a commencé il y a de nombreuses années. Je pense qu'en un sens, j'étais censé faire cela avant de savoir que j'étais censé le faire. Mes parents ont divorcé quand j'avais huit ans et j'ai pu être témoin dès le plus jeune âge de ce que c'était de voir une relation saine et aussi de voir une relation toxique. Et donc une fois que je serai plus vieux, malheureusement, comme vous le savez, si vous ne guérissez pas vos traumatismes d'enfance, vous les portez sur vos relations d'adulte.

Inna Mel:
Et donc, j'étais dans de multiples relations malsaines, puis j'ai juste réalisé que je devais vraiment faire le travail et comprendre, pourquoi est-ce que j'attire ces personnes trompeuses dans mon espace? Et donc mon voyage a commencé et j'ai réalisé que je voulais aider les femmes célibataires qui réussissent enfin à attirer les bons hommes dans leur vie. Et je suis ici aujourd'hui pour faire ce que j'aime faire.

Chris Seiter:
Vous travaillez donc avec des femmes célibataires en essayant essentiellement de leur apprendre, ou plutôt de leur montrer, comment attirer le bon type de gars. C’est vraiment drôle, avant de faire cette interview, j’étais debout, j’ai comme une salle YouTube de fortune que j’ai mise en place pour faire des trucs sur YouTube. Et je faisais une vidéo sur les neuf drapeaux rouges que vous ne devriez pas essayer de récupérer cette personne. Et je suis curieux, je suppose que beaucoup de femmes avec lesquelles vous travaillez attirent les types d'hommes qu'ils ne devraient pas attirer, et je suis curieux de savoir ce que vous pensez de cela, pourquoi pensez-vous que est? Pourquoi les femmes qui attirent, comme vous l'avez dit plus tôt lorsque nous parlions, les aventures d'un soir, sont simplement des relations très toxiques. Pourquoi, à votre avis, pensez-vous que cela se produit?

QUIZ GRATUIT : Etes-vous capable de Récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé 10 questions pour évaluer votre capacité à récupérer votre ex. La majorité des ex obtiennent 15% de potentiel Reconquête, et vous ?.

>> Accédez au quiz gratuit maintenant. (Ne trichez pas à la question 7)

Inna Mel:
Je pense qu'il y a plusieurs raisons. Pour la plupart, je pense que mes clients ou les femmes avec lesquelles je travaille ont beaucoup de succès, alors ce qu'ils font, c'est qu'ils appliquent la même méthode qu'ils font au travail, où ils utilisent beaucoup de leur énergie masculine, ce qui est le contrôle, et ils essaient donc de faire en sorte que

Chris Seiter:
Ils ressemblent presque à l'alpha au travail? Et alors dites-vous que parce qu’ils sont alpha au travail, ils commencent à être l’alpha dans la relation avec les hommes et les hommes trouvent cela un peu rebutant?

Inna Mel:
Oui. Je dirais qu'au lieu d'être plus dans leur énergie féminine là où ils reçoivent, là où ils écoutent, ils utilisent leurs énergies masculines et donc ils attirent ces hommes émotionnellement indisponibles ou même des hommes qui les utilisent peut-être même. Et autre chose, je pense qu’ils sont très généreux. J'appellerais en fait beaucoup de ces femmes très généreuses là où elles ne font que prendre les devants, prendre le contrôle. Par exemple, ce sont eux qui planifieront la date, ils planifieront tout. Et ils ne donnent pas à ces gars une chance de diriger, une chance de se sentir comme le mâle alpha, comme vous l'avez dit. Je pense donc que c'est là qu'ils se trompent très tôt dans la scène des rencontres.

Chris Seiter:
Y a-t-il jamais un cas où le contraire est vrai, où ils ne s'affirment pas assez et où l'homme est celui qui prend juste le contrôle de tout?

Inna Mel:
Oui. Mais pour la plupart, les femmes avec lesquelles je suis en contact, ce n’est pas leur problème, c’est tout le contraire. Donc, je suppose qu'ils ont juste besoin de trouver comment équilibrer leur énergie masculine et féminine et faire entrer ce partenaire. Une autre chose que je dirais, c'est que beaucoup de ces femmes sont des fonceuses, et donc ce qu'elles font, c'est presque comme si elles cherchaient une validation, pas de l'intérieur d'elles-mêmes, mais de ces hommes, en disant à ces gars comme, "Je suis le PDG" ou "Je gagne autant d'argent." parce qu'en fin de compte, les hommes ne se soucient pas vraiment de ce que vous faites dans la vie, ils se connectent avec vous parce que vous leur faites ressentir.

QUIZ GRATUIT : Etes-vous capable de Récupérer votre ex ?

Je vous ai préparé 10 questions pour évaluer votre capacité à récupérer votre ex. La majorité des ex obtiennent 15% de potentiel Reconquête, et vous ?.

>> Accédez au quiz gratuit maintenant. (Ne trichez pas à la question 7)

Inna Mel:
Et donc je pense que c’est là qu’ils ont ce déséquilibre, si j’ai du sens.

Chris Seiter:
Pensez-vous que cela rappelle un peu, vous avez mentionné le traumatisme de l'enfance et comment cela s'est intégré dans votre vie amoureuse, je pense que toute la théorie des styles d'attachement tourne vraiment autour de cela. Avez-vous une idée de… Je suis un grand partisan des modèles, l'un des grands atouts que vous avez lorsque vous commencez à parler ou à coacher beaucoup de gens comme vous est que vous pouvez commencer à remarquer des modèles. Et je pense que vous en avez déjà retenu une, à savoir que ces femmes sont un peu trop affirmées. Mais je me demande, remarquez-vous également un modèle dans les types de styles d’attachement des femmes?

Chris Seiter:
Vous avez mentionné qu'ils essayaient de rechercher une validation, pensez-vous qu'il y a un aspect non sécurisé?

Inna Mel:
Ouais. Absolument. Et j'adore que vous ayez mentionné les styles d'attachement. Je pense que pour la plupart, ils sont plus anxieux, ils ont probablement plus un style d'attachement anxieux plutôt qu'un style très attaché. Les modèles sont donc tous là.

Chris Seiter:
Le style d'attachement sécurisé est comme le Saint Graal que vous recherchez. C'est en fait quelque chose que j'ai trouvé lorsque j'entraîne avec des gens, et c'est souvent si vous essayez de reconquérir un ex, souvent, l'un des meilleurs moyens de le faire est d'essayer de recâbler leur cerveau d'une petite manière pour essayer d'imiter un attachement sécurisé. Avez-vous remarqué une expérience similaire avec vos clients en coaching?

Inna Mel:
Oui. Je vois vraiment ça. Cependant, je suis convaincu que votre style d’attachement peut changer car, par exemple, je vais me servir d’exemple. J'avais un style d'attachement anxieux et maintenant je peux dire que j'ai un style d'attachement sécurisé. Donc, ce n’est certainement pas quelque chose qui est gravé dans la pierre, cela peut être changé une fois que vous avez mis le travail et que vous avez fait le travail. Mais je vois vraiment cela, qu'ils essaient d'imiter cela, mais en réalité, quand je fais le travail avec eux et que nous allons plus loin, le style d'attachement anxieux apparaît. Cela arrive.

Chris Seiter:
Ouais. C’est ce thème très cohérent que vous voyez parmi les femmes avec lesquelles vous travaillez où elles ont ces styles d’attachement anxieux, et cela nous ramène à l’enfance. Donc, je suis vraiment intéressé par, quand vous dites que vous allez profondément avec vos clients de coaching, allez-vous si profondément au point où vous commencez à leur poser des questions sur leur enfance? Et si tel est le cas, commencez-vous à remarquer des schémas selon lesquels un père partait plus tôt ou quelque chose du genre?

Inna Mel:
Ouais. La façon dont je travaille avec eux et le travail que je leur fais faire, c'est que j'essaye de comprendre quels sont leurs besoins inconscients et conscients. J'essaye aussi de comprendre quels sont leurs désirs, quels sont leurs non-négociables? Et puis une fois que nous avons compris cela, nous travaillons en libérant des modèles spécifiques ou de fausses croyances qu'ils ont sur les relations en général ou sur leurs peurs, ou s'ils ont des blessures passées qui pourraient bloquer leur chemin pour trouver un partenaire.

Inna Mel:
Donc, toutes ces choses dont nous parlons et sur lesquelles nous travaillons, et cela aide vraiment à comprendre: «Aha, il y a ce modèle, vous attirez un certain type d'hommes dans votre espace et c'est répétitif. Et jusqu'à ce que vous résolviez ces blocages, vous continuerez d'attirer le même type de partenaire avec un visage différent. "

Chris Seiter:
Je suis également intéressé lorsque vous parlez d'attirer le bon type d'homme, est-ce que la plupart de votre travail se concentre essentiellement sur l'aide aux femmes, la partie attirante, ou trouvez-vous que les parties attrayantes, la partie facile et la conservation eux comme la relation survivre est la partie la plus difficile? Parce que ce que j'ai trouvé, c'est que plus j'ai fait cela pour apprendre exactement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, la partie attrayante est la partie facile, au moins pour mon travail, c'est en fait maintenir cette relation ensemble, surtout dans les ruptures, car il y a généralement des problèmes qui sont présents. Je suis donc simplement curieux de connaître votre expérience avec cela.

Inna Mel:
Ouais. Je suis d'accord avec toi. Je pense que la partie attirante est la partie facile, mais certaines de ces femmes sont en fait ignorantes, alors je commence en fonction de leur situation. Donc, la partie attrayante est certainement la partie la plus facile, mais la partie du maintien est la partie la plus difficile car comme vous le savez, en particulier lorsque vous rencontrez quelqu'un pour la première fois, vous mettez un visage différent, alors vous mettez un chapeau différent et une fois que vous y arrivez. les connais et tu passes beaucoup de temps avec eux, toutes ces choses arrivent et c'est comme, "Wow, qui est cette personne avec qui j'ai été?" Et donc, la partie gardante est définitivement bien plus difficile que d'attirer.

Chris Seiter:
Et je suppose que vous pouvez rendre les choses un peu plus faciles si vous attirez le bon type de gars, il est un peu plus disposé à se rendre compte que vous n'êtes pas un être humain parfait, surtout à notre époque où tout est sur les réseaux sociaux . C’est presque comme si nous faisions toujours de notre mieux sur les réseaux sociaux, puis lorsque vous rencontrez la personne dans la vraie vie, vous vous dites simplement: «Eh bien, ce n’est pas la personne qui a été représentée sur les réseaux sociaux.» Je suis donc curieux, en particulier avec le COVID qui se passe actuellement, quelle a été votre expérience de l'impact du COVID sur tout?

Inna Mel:
Oh wow. Je pense qu'en termes de relations et de rencontres, je pense que c'est en fait un très bon moment pour faire connaissance avec quelqu'un. Pourquoi est-ce que je dis ça? Parce que vous ne pouvez pas vraiment les rencontrer tout de suite à moins que vous ne décidiez tous les deux et que vous preniez toutes les mesures de précaution. Donc, ce que vous avez, c'est de les connaître et de vraiment comprendre comment cette personne fait face à ce qui se passe dans le monde. Où est leur tête? Et je pense que les rencontres en ligne en ce moment sont vraiment, vraiment géniales. Je crois fermement que c'est le moment de vraiment connaître quelqu'un pendant COVID.

Chris Seiter:
D'accord. Rencontres en ligne, j'ai entendu des histoires vraiment intéressantes sur les rencontres en ligne avec COVID. Nous avons remarqué une énorme tendance dans les ruptures depuis le début de COVID, et par conséquent, beaucoup de nos clients, et nous avons ce groupe Facebook où nous pouvons tout voir, ils essaient tous des rencontres en ligne, et ils obtiennent moins que le type d'hommes souhaité, comme sur Tinder ou quelque chose comme ça. Avez-vous des conseils pour quelqu'un qui décide du genre: "Hé, je pense que je suis prêt à sortir et à essayer de sortir avec moi, mais je vais essayer les rencontres en ligne?" Quels sont vos meilleurs conseils pour quelqu'un comme ça pour attirer le bon type de gars?

Inna Mel:
Je pense qu'avec les rencontres en ligne, cela pourrait être délicat, mais cela pourrait fonctionner à votre avantage. La façon dont je procéderais est, et je ne sais pas pour Tinder, je n'ai jamais été sur Tinder, mais il y a beaucoup d'autres sites parce que comme Coffee Meets Bagel, Bumble, JSwipe, tout dépend de qui celui que vous … Et je connais des gens qui ont réellement rencontré leurs partenaires, ils se sont mariés hors de ces sites. Il y a donc de bonnes femmes et de bons hommes. Je pense que pour aller droit au but, ce qui signifie que si vous êtes sur ces sites, vous pouvez échanger des numéros de téléphone.

Inna Mel:
Et puis j'irais directement dans le chat vidéo, pour être honnête avec vous. Je ne pense même pas que je leur enverrais autant de textos que par le passé. En ce moment, je pense à discuter en ligne, à voir à qui vous parlez, à savoir comment nous sommes, puis à planifier ces dates. Vous pouvez avoir des dates de café, vous pouvez avoir des dates de dîner, vous pouvez cuisiner ensemble. Et de cette façon, vous apprenez vraiment à connaître cette personne sans la rencontrer physiquement.

Chris Seiter:
Ce qui est vraiment intéressant à propos de ce que vous venez de dire, c'est que j'ai été présenté il y a quelques mois à un livre intitulé Never Split the Difference, essentiellement par ce négociateur du FBI qui ne faisait que révéler ses secrets. Et il y parle de la règle du 7-38-55 et de la façon dont nous percevons la communication, et du fait que seulement 7% de la communication se fait par les mots, le reste se fait par le ton de la voix et le langage corporel. Et donc, ce qui est intéressant à propos du chat vidéo, et je me demande simplement ce que vous pensez de cela, mais une chose que j'ai remarquée est que lorsque j'en ai parlé à mes clients, ils sortent et commencent à essayer de chat vidéo plus parce que vous obtenez plus de la même chose, plus de la pleine portée de celui-ci, par opposition à simplement envoyer des SMS là où vous ne faites que des mots, donc vous ne faites que 7% des 93% qui restent.

Chris Seiter:
Alors je me demande si le chat vidéo, juste pour laisser… Comme vous et moi, ici même, je peux vous voir, je peux voir votre langage corporel, votre ton de voix, je peux faire tout cela. C’est un tel avantage par rapport aux textos, mais c’est presque comme un art perdu maintenant, tout le monde a un peu trop peur pour le chat vidéo. Alors, que dites-vous à quelqu'un qui a peur de franchir cette étape?

Inna Mel:
Eh bien, la façon dont je vois les choses est oui, vous pouvez avoir peur parce que c'est différent, mais les temps sont différents maintenant. Et la façon dont je vois les choses est, préférez-vous perdre ou passer une tonne de temps à envoyer des SMS et à ne pas être sûr à qui vous parlez vraiment et ne pas voir, comme vous l'avez dit, le langage corporel, l'émotion, les gestes de la tête , rire? Et donc quand on regarde les choses de cette façon, je pense que la meilleure façon de faire est de faire le saut, qu'est-ce que tu as à perdre? Si ce n’est pas la bonne personne pour vous, vous le saurez bien plus tôt que si vous lui aviez envoyé un SMS pendant une semaine, deux ou trois.

Chris Seiter:
D'accord. Vous travaillez principalement avec des femmes célibataires à succès qui semblent être votre bon slogan, ce que j'aime beaucoup au fait, mais je suis en fait curieux, la plupart de mon public, eh bien, ils sont célibataires et la plupart d'entre eux sont assez réussi, mais ils essaient surtout de naviguer dans les eaux perfides pour savoir s'ils veulent quitter un ex ou essayer de le récupérer. Et je suis juste curieux de savoir si vous pensez qu'ils devraient essayer de passer à autre chose ou essayer de récupérer un ex?

Inna Mel:
Eh bien, je pense que cela varie. Tout dépend de la raison de votre rupture, car par exemple, si votre rupture était due à une longue distance, c’est très différent du fait que votre rupture était due à une tricherie. Alors ça compte, comment la rupture s'est-elle produite et quelle était la cause de la rupture? Pour la plupart, je ne suis pas fan de se remettre avec un ex, je pense qu'il y a une raison pour laquelle cette relation n'a pas fonctionné et j'aime simplement aller de l'avant et laisser le passé derrière vous prenez la leçon et vous bougez vers l'avant.

Inna Mel:
Cependant, comme je l'ai dit il y a quelques minutes, si c'était à cause d'une longue distance, si c'était la seule raison pour laquelle vous avez rompu ou parce que vous vouliez des choses différentes, le moment était mal choisi, c'est une chose, mais tout dépend vraiment de la cause de la rupture.

Chris Seiter:
C'est donc plus situationnel, c'est ce que vous dites. Ce qui est vraiment intéressant dans ce que vous avez dit, c'est que nous constatons que vraiment le plus gros outil de votre ceinture à outils en matière de rupture et d'essayer de faire revenir un ex est littéralement de les surmonter, puis ils reviennent. Maintenant, c'est beaucoup plus nuancé que cela, évidemment, mais que diriez-vous à quelqu'un qui traverse une rupture et veut essayer de surmonter son ex et veut essayer de trouver le bon type de gars? Quelle devrait être la première étape pour eux, la première chose à faire autre que le coaching avec vous? Quelle est la première étape?

Inna Mel:
Je pense qu'ils devraient profiter de ce temps pour entrer en contact avec eux-mêmes, pour vraiment prendre le temps de…. Eh bien, voyager probablement maintenant n'est pas une bonne idée, mais pour vraiment comprendre, quels sont leurs intérêts? Qui sont-ils? Revenez à eux. Ce serait probablement la première étape, je dirais. Et oubliez l'ex, concentrez-vous vraiment sur vous-même car plus vous travaillez sur vous-même, plus vous devenez attirant pour tout le monde. Et puis non seulement vous attirerez l'ex, mais vous attirerez beaucoup de personnes vraiment, vraiment formidables dans votre espace. C’est donc l’étape que je pense que vous devriez franchir.

Inna Mel:
Comprenez vraiment vos désirs, vos non-négociables, comme je l'ai dit plus tôt, vos besoins. Parce que souvent, lorsque nous nouons des relations, nous perdons en quelque sorte une petite partie de nous-mêmes, donc c'est un bon moment.

Chris Seiter:
C'est vrai. C’est vrai à 100%, surtout en cas de rupture. Parfois, vous mettez tellement de vous-même dans cette relation et cela ne fonctionne pas et vous êtes brisé et vous n'êtes plus le protagoniste de votre propre vie, quelqu'un d'autre l'est, et vous avez mis cet ex sur le piédestal. Je parle de ces choses tout le temps, et dans ce dont elle parle ici, il y a juste la vérité. Vous devez savoir où vous en êtes d'un point de vue philosophique, vous devez essayer de comprendre ce que sont ces non-négociables. Mais, une question que je me pose encore est, je sais pertinemment qu'il peut y avoir des gens qui écoutent, ils sont environ 20 minutes dans cette interview, et ils pensent comme, "Oh, d'accord. C’est comme la réponse clichée. Ouais, reprends contact avec toi-même.

Chris Seiter:
Pour quelqu'un comme ça, qu'est-ce qu'il peut faire quelque chose d'action? Parce que je viens de le remarquer, avec des gens comme ça, ils ne comprennent pas tout à fait à quel point cela peut être puissant, car ils ne sont pas prêts à agir. Alors, que peuvent-ils faire, très simple, juste pour lancer l'élan?

Inna Mel:
C’est une très bonne question. Vous m'avez fait réfléchir. Je pense que ce qu’ils peuvent faire maintenant… Je veux dire, je vais simplement me servir d’exemple. Et ça?

Chris Seiter:
Parfait, parfait. Des histoires personnelles.

Inna Mel:
C'est toujours génial. Mais encore une fois, les temps sont un peu différents maintenant avec COVID, donc je ne sais pas s'ils peuvent le faire, mais quand je me suis fait larguer-

Chris Seiter:
Faisons semblant que COVID n’existe pas.

Inna Mel:
Oui exactement.

Chris Seiter:
COVID finira par disparaître et nous le pouvons, vous savez. Très bien, dis-le.

Inna Mel:
Ouais. J'ai été largué et ce que j'ai décidé de faire, c'est que j'ai en fait réservé un voyage à Bali, et je suis parti. Je suis allé à Bali pendant quelques semaines. En fait, cela a commencé comme une retraite de yoga, puis cela s'est transformé en un voyage avec des amis, ce qui était absolument incroyable, et cela m'a vraiment aidé. Tout d'abord, cela m'a fait sortir de cet espace, donc j'étais dans un environnement complètement différent, ce qui, à mon avis, est vraiment important. J'étais avec des personnes différentes. L’ex n’était même pas une personne dont nous parlions. Je pense donc que c’est vraiment important. Et cela m'a vraiment aidé parce que quand je suis rentré à New York, cela a changé ma perspective, je ne me sentais plus si déprimé et je n'étais pas obsédé par la raison pour laquelle cela m'est arrivé. Je n’étais plus la victime parce que je me suis éclairci la tête.

Inna Mel:
Je pense donc que c’est quelque chose de très puissant si vous êtes capable de le faire. Et je ne dis pas, évidemment, montez dans un avion maintenant et allez à Bali, mais faites quelque chose qui peut-être un peu hors de votre zone de confort, je suggérerais même. Vous pouvez agir.

Chris Seiter:
C'est évidemment une chose très concrète que vous avez faite, vous avez littéralement sauté dans un avion et vous êtes allé dans un autre pays.

Inna Mel:
Littéralement, oui.

Chris Seiter:
Littéralement, oui. Pensez-vous que ce pouvoir était davantage dû au fait que vous êtes simplement prêt à faire quelque chose d'actionnable ou que vous venez de changer complètement l'environnement?

Inna Mel:
Je pense que c'était un peu des deux, mais le changement d'environnement m'a vraiment aidé parce que je n'étais pas chez moi. Je n'avais pas ces souvenirs de choses que nous faisions, je n'étais pas obsédée par le passé parce que j'étais un espace complètement différent. Je pense donc que cela m'a vraiment aidé. Et c'était probablement un peu des deux, mais je pense que l'environnement était au moins la clé pour moi.

Chris Seiter:
D'accord. Il s’agit donc plutôt d’une combinaison, mais avec un peu plus d’accent sur le changement d’environnement. C'est donc quelque chose d'actionnable que si vous écoutez, vous pouvez certainement le faire. Et je suis curieux de trouver le bon type de gars. Vous avez donc mentionné que vous travaillez avec beaucoup de femmes et qu'un modèle que vous voyez est lié à ces énergies masculines et féminines. Maintenant, comment définissez-vous cela exactement? Donnez-moi un exemple de ce à quoi ressemble une énergie masculine, à part juste un gars super confiant qui marche dans la rue. Dans ma tête, c’est à quoi ressemble une énergie masculine, mais ce n’est peut-être pas ce à quoi vous faites référence.

Inna Mel:
Je pense qu'il a plus à faire, en plus d'être dans une énergie. Donc par exemple, je pense que tous les humains, nous avons tous les deux, nous avons des énergies féminines et masculines. C’est juste certains d’entre nous, nous nous penchons davantage vers l’un ou vers l’autre. Ainsi, par exemple, pour moi, je dirais que l’énergie masculine, c’est lorsque vous vous affirmez, lorsque vous êtes en mesure de prendre le contrôle, vous prenez les devants. C’est ce que je considère comme l’énergie masculine. Le féminin, c’est plus lorsque vous êtes ouvert à recevoir, à recevoir tout ce qui peut être, à écouter, à être compatissant, c’est plus de l’énergie féminine. Ce sont donc les deux, la façon dont je vois les choses.

Chris Seiter:
La façon dont vous le voyez a plus à voir avec les qualités de la personnalité de l'individu?

Inna Mel:
Oui correct. Ce n’est pas physiquement.

Chris Seiter:
D'accord. Donc, je suis juste en train de suivre ma propre curiosité en ce qui concerne l’énergie, car je pense que c’est une façon intéressante de voir la situation. Vous avez mentionné que les hommes et les femmes ont des différences… ils peuvent avoir les deux types d'énergies, non? Alors aurais-je raison de supposer que, prenons un homme, par exemple, un homme qui n'a qu'une énergie masculine va être un peu trop contrôlant, un peu trop dominateur. Vous cherchez donc vraiment un complément à ces deux types de qualités. Y a-t-il-

Inna Mel:
Oui parce que-

Chris Seiter:
Pardon. Allez allez allez.

Inna Mel:
Désolé pour ça. Aller de l'avant.

Chris Seiter:
Ce que j'allais dire

Inna Mel:
J'ai que beaucoup de-

Chris Seiter:
Aller de l'avant. Désolé, nous continuons à croiser nos fils. Je suis trop d'énergie masculine, je suis désolé.

Inna Mel:
Je pense que beaucoup de mes clients, ce avec quoi ils luttent, c'est qu'ils ne sont pas vraiment attirés par les hommes qui auront plus d'énergies féminines, ils veulent un homme qui a plus d'énergies masculines, alors ça devient presque comme un lutte de pouvoir dans un sens.

Chris Seiter:
D'accord. Vous avez donc mentionné que ces femmes, que vous entraînez, ont tendance à être très axées sur la carrière, des femmes très réussies qui ont peut-être un peu plus de cette énergie masculine elles-mêmes. Ce que j’ai remarqué, c’est que «comme» a tendance à être attiré par «comme», de sorte que l’expression séculaire que les opposés attirent dans mon expérience n’est généralement pas vraie. Il y a toujours des valeurs aberrantes à cela. Alors serait-il prudent de dire qu'en raison de leurs propres tendances énergétiques masculines, ils sont plus attirés par cela chez le partenaire, mais les partenaires vers lesquels ils sont attirés, qui ont ces énergies masculines gigantesques, ont tendance à contrôler la domination, trop alpha presque, et cela finit par être un tournant?

Inna Mel:
C'est correct. Ouais. Vous avez réussi. C’est exactement ce que… Et je pense que c’est ce avec quoi ils luttent le plus. Et le but est de les obtenir plus dans leur féminité. Donc vous ne leur enlevez pas leur énergie masculine. Vous ne leur enlevez pas cela, mais vous essayez simplement de les amener davantage dans leur féminité de cette façon, ils sont toujours capables d'attirer le mâle alpha qui les attire vraiment sans avoir à se sacrifier.

Chris Seiter:
En fait, j'aime vraiment cet exemple, car pour moi, il serait logique que tout le monde ait probablement des préférences différentes, comme certaines femmes veulent plus d'être en contact avec leurs sentiments, un type masculin attentionné, certaines femmes veulent un type alpha plus dominant d'un homme qui en a un peu, il n'a pas peur de pleurer. Je déteste vous faire ça, mais il n'y a probablement pas de préférence universelle, mais avez-vous remarqué des modèles chez les femmes selon lesquelles vous êtes du type d'homme parfait pour elles énergie sage?

Inna Mel:
Eh bien, je pense que lorsque je commence à travailler avec eux, ce qui finit par arriver, c’est qu’ils ont cet idéal de ce qu’ils recherchent, mais cela ne veut pas dire que cela leur convient. C’est ainsi que je le vois.

Chris Seiter:
D'accord. D'accord. Quel est leur homme idéal typique? Je suis littéralement curieux à ce sujet.

Inna Mel:
Eh bien, c’est avec ce que vous avez dit il y a quelques minutes que vous ne croyez pas que les opposés s’attirent, et je ne sais pas vraiment si je le crois. Bien que regardant mes parents, ils sont complètement opposés, donc je ne peux pas le dire avec certitude, mais je dirais probablement que-

Chris Seiter:
Eh bien, je veux dire, ils ont attiré, vos parents attirés, mais vous m'avez dit qu'ils se sont finalement séparés, alors il y a quelque chose à ce sujet-

Inna Mel:
Eh bien, je suis désolé. J'aurais probablement dû reformuler cela. Mes parents, ce que je voulais dire, c'était mon beau-père et ma mère. Ils sont actuellement ensemble.

Chris Seiter:
Je l'ai. Je l'ai.

Inna Mel:
Ce sont des opposés polaires.

Chris Seiter:
Eh bien, ils font exception à la règle.

Inna Mel:
Oui, il y a définitivement une exception à la règle. Cependant, je dirais, leur image de ce à quoi ressemble un partenaire idéal, c'est à peu près la façon dont ils se voient, orientés vers la carrière, et ensuite ils ont cette liste de contrôle de ce à quoi il devrait ressembler. Et je dis toujours, débarrassez-vous de cette liste de contrôle car il a peut-être toutes ces qualités, mais supposons que je l’utilise comme exemple, il a toutes les qualités, mais il est trop court pour elles. Et donc, parce qu'il est trop petit, ils ne veulent même pas essayer de faire ça. Et je pense que c’est absurde. Ou sa couleur de cheveux.

Chris Seiter:
D'accord. C'est donc tout l'argument de la liste où ils sont trop critiques sur leur liste. Il coche peut-être 90% des cases, mais ces deux cases sont simplement essentielles. Et je suppose que ce que vous faites avec eux, c'est de regarder leur liste et de dire: "Lesquelles ne sont pas négociables pour vous?"

Inna Mel:
Absolument.

Chris Seiter:
Et puis, cela diminue pour être plus précis ou plus indulgent envers les autres hommes.

Inna Mel:
Ouais. Et j'adore que nous ayons cette conversation parce que j'ai en fait eu un atelier hier, il s'appelait Love Breakthrough, et ce dont je parlais, c'est pourquoi ils sont toujours célibataires. Et je pense que la raison pour laquelle ils sont toujours célibataires est à cause de toutes ces choses dont nous venons de discuter et d'avoir la liste, d'être trop pointilleux, et cela continue encore et encore. Il y a tellement de choses qui pourraient vous retenir parce qu'en fin de compte, vous recherchez quelqu'un avec qui vous pouvez grandir, quelqu'un avec qui vous pouvez créer une vie, une famille, si c'est ce que vous recherchez. Je pense donc que beaucoup de femmes se concentrent sur les mauvaises choses, ce qui signifie qu’elles se concentrent beaucoup trop sur les mauvaises choses et pas assez sur les bonnes choses. Quelles sont les valeurs de ces gars? Ont-ils même des valeurs?

Inna Mel:
Et donc je pense qu'il est important de vraiment y jeter un coup d'œil avant de regarder cette liste de, il est trop court ou sa couleur de cheveux ne correspond pas à ce que j'imagine être mon futur mari.

Chris Seiter:
Alors diriez-vous que leurs listes ont tendance à être un peu plus superficielles par nature, là où ils ne regardent pas nécessairement les qualités? Et parfois, il est difficile de mesurer la qualité dans une conversation lorsque vous allez à un rendez-vous une fois, vous devez permettre à cette personne de s'ouvrir, mais les aspects superficiels tels que la couleur des cheveux, la couleur des yeux, la taille, le poids, des choses comme ça. Je veux juste m'assurer que nous nous comprenons correctement. Ce que vous dites, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur ces choses et pas trop sur les choses qui comptent vraiment à la fin?

Inna Mel:
Ouais, absolument. Je dois dire que c'est en fait vrai. Ouais.

Chris Seiter:
Pour moi, il semble que vous ayez affaire à des femmes qui réussissent très bien, donc les femmes qui n’ont pas vraiment de mal à attirer les hommes, elles ont du mal à attirer le bon type de gars. Avez-vous déjà travaillé avec des clients qui ont juste du mal à attirer les hommes en général? Et si tel est le cas, quel genre de conseil donnez-vous à cette personne?

Inna Mel:
Ouais, je fais. Donc, pour la plupart, je travaille avec des femmes qui réussissent, mais je travaille aussi avec des femmes ordinaires qui ont juste du mal à attirer qui que ce soit, ou juste littéralement à part une aventure d'un soir, elles ont du mal à attirer un gars qui cherche réellement Une relation à long terme. Et pour ces femmes, ce que j'essaie de comprendre, c'est où sont-elles coincées? Que sont-ils exactement? Avec quoi luttent-ils? Et puis nous travaillons à travers cela. Et pour beaucoup de fois, cela a à voir avec beaucoup de trucs d'enfance, ils peuvent avoir eu des problèmes d'abandon, et donc ils sont très fermés.

Inna Mel:
Donc, ils attirent certains gars dans leur espace, mais ils ne leur donnent même pas une chance, ils ne s’ouvrent pas. Et ce sont donc les problèmes que rencontrent ces jeunes filles.

Chris Seiter:
J’ai eu des clients avec lesquels je travaille, et je ne dirais pas qu’ils réussissent en ce qui concerne leur carrière ou quoi que ce soit du genre, mais ils attirent une table de nuit de manière constante. Et ce qui est intéressant, c’est que j’aborde la question du point de vue masculin, et que vous y parvenez du point de vue féminin, donc mon intérêt est de savoir ce que vous pensez de cela. Mon évaluation initiale des raisons pour lesquelles ma cliente, par exemple, continuerait à avoir ces tables de chevet, était parce qu'elle ne pensait pas pouvoir faire mieux, et elle n'avait pas vraiment assez de confiance interne pour croire cela d'elle-même.

Chris Seiter:
Et donc j'essaierais de lui expliquer comme: "Hé, c'est ce qui se passe." Mais je ne pense pas vraiment l'avoir contactée parce qu'elle a continué à s'engager dans ce comportement. Regardez cette situation, qu'en pensez-vous? Suis-je hors de la base là-bas? Ou que puis-je faire de mieux pour qu'ils aient ce moment d'ampoule?

Inna Mel:
Sensationnel. J'aime que tu dises ça parce que je dis exactement la même chose. La raison pour laquelle elle attire ce type de gars est qu’elle ne pense pas pouvoir faire mieux. C'est aussi un problème d'estime de soi, et même si en surface, elle peut sembler confiante, au fond, elle ne se sent pas digne de quelqu'un qui sera avec elle à long terme ou de quelqu'un qui apprendra à la connaître. And so the only thing I could say is try to maybe go a little bit deeper up, ask about her experiences in the past, her childhood experiences, because you can really learn a lot about a person just by knowing how their childhood went. So that’s the first thing I like to talk about, is I’m just always curious.

Chris Seiter:
Well, it’s really interesting you bring that up because this particular client that I’m talking about is someone that I coached years ago. They always stuck out in my mind because I always felt like I didn’t really get through to them. And you could always tell when they had that light bulb moment, but when I was coaching them, it was like when I first started coaching people so I was still new to understanding how to get through to people. And I really didn’t know much about attachment styles and how that plays into your relationships as an adult.

Chris Seiter:
And I didn’t ask anything about her childhood, but I can almost guarantee you, there were probably some abandonment issues there. But I always viewed her situation, and it just the one that stuck out to me as this self-fulfilling prophecy where she would go into it believing she couldn’t do any better than this guy who was clearly taking advantage of her. She would continue to go back to this one particular guy, she would sleep with him, he wouldn’t call her, the booty call thing would happen where he’d get horny and wants sex, essentially.

Inna Mel:
And it’s 2:00 A.M.

Chris Seiter:
Exactement. And it always to me, look like a self-confidence issue where I was trying to get through to her, but I never could. When you go deep with people and ask them about the childhood, how do you do that without, I don’t really worry about offending people, but how do you get for them to have that light bulb moment when you dig deep and make them realize, “Hey, you’re acting this way because of this experience back then”?

Inna Mel:
Sometimes actually they are aware of why they’re acting that way, but they’re not able to get past it. For instance, I’ll use an example, yesterday there was a girl in the workshop, the one that said, she openly said, “I have abandonment issues. My parents got divorced, my father was physically not present and my mom was emotionally unavailable. And so I attract toxic unavailable men into my life and I don’t know how to change that or how to stop that.” So it all depends, and again, it’s not like one solution fits all, there’s multiple errs, and so, what I told her and something that I’m going to be working with her through is, there’s different things she can do.

Inna Mel:
Again, I’m not a therapist, but she can go to get like hypnosis. And what they do is they actually bring you back to a moment in your childhood and you can reprogram that moment where let’s say, your caregivers weren’t there for you. And it’s almost like you’re just reprogramming that vision, that image, and it’s just a lot of inner work and it’s painful, it’s really hard, but I feel like if I can only get them to a certain level, then I would recommend maybe they should seek therapy or go some someplace else. So I can’t always help them 100% or they can work some more painlessly with a therapist and with a coach.

Inna Mel:
So it really varies from situation to situation, but for the most part, it’s really looking inward. And I would even say making a list of all the people that you’ve been with and all the pros and cons and seeing like you said, patterns. I also look at patterns because they are there. And once you figure out, it’s like, “Aha, I’m attracting these people and what’s causing that?” It’s almost like you can help yourself through limiting beliefs, through really reprogramming your subconscious mind, you can help yourself, but it takes a lot of work. And one thing that stuck out with me that she said was, she said, “Well, my therapist says, if I don’t change, I’ll be alone forever. And that this is a lifelong journey and I don’t have enough time.”

Inna Mel:
So when she said, “I don’t have enough time,” that’s where a light bulb went off in my head, and it was like, “Well, who’s to say that you don’t have enough time? You’re a young lady in your early 30s.”. And I think that is another thing, women because of the fear of like, “Wow my biological clock is ticking.” Or, “All my friends married with kids and I’m not.” And I like to challenge them and ask them, are you attracting these men out of fear or because you’re open and you are ready to receive the love, because when you’re open, you attract different men into your life, but when you’re scared, you attract the whole different pool of men.

Inna Mel:
You attract those unavailable men into your space because you’re so scared to be alone. I can’t even explain it. Am I making sense?

Chris Seiter:
No. You were talking and I was just thinking so many good points you brought up, you brought up the reprogramming your brain, Carl Jung would call that integrating the shadow.

Inna Mel:
Ouais. Exactement.

Chris Seiter:
Then you brought up really the childhood abandonment issues, and I just was thinking, it’s amazing how people scoff at the idea of two parents going through divorce and that not having an impact on a child, because think of what that client of yours said. She said, “I have an abandonment issues, my father wasn’t there presently,” which almost sets up this self-fulfilling belief of men won’t be there presently, and her mom was emotionally unavailable. And it’s interesting too because the emotionally unavailable mom is probably emotionally unavailable because the father left and has such an impact on this woman who grew up to have trouble with men, and it’s hard to overcome that self-fulfilling prophecy.

Chris Seiter:
So Jung would often call, integrating the shadow, which is all these negative beliefs you have about other people, you’re projecting thoughts that you also have about yourself onto them. And one of the hardest things to do, and you bring reference to it, which is integrating the shadow and realizing you’re not perfect and you think these exact things about yourself that you’re emotionally unavailable, that you’re not good enough for men, and owning it and just realizing that it’s there, will allow you to have a more fulfilling life and achieve that transcendence goal that everyone always seems to talk about.

Chris Seiter:
But you were just talking about therapist who said that the woman had no time, and I think that’s complete BS personally.

Inna Mel:
I do also. Ouais.

Chris Seiter:
It’s interesting also, you brought up a really great point about the timing, because one thing that… I deal with mostly women because there’s just more women searching online, I think, for breakup stuff, but I’ve got plenty of men that I work with too, and it’s really interesting the big differences I see between the two is, men are very emotional in the moment about breakups. They were like, “Oh my God, this person broke up with me, now I realize she’s the love of my life.” Women on the other hand are a little bit differently because I think they are programmed differently by society.

Chris Seiter:
So you have those societal factors of like, “Oh my God, my friends are getting married, I need to settle down.” Or, “Why I’m always tracking the wrong type of guys?” Or you add in the biological clock, which at 35, your egg quality drops and all of a sudden you need to have a child. That’s almost like your fear talking and that will prevent you, I think, from attracting the right type of person because you’re putting these restraints on yourself. It’s almost like trying to fit a round peg through a square hole. It’s not going to work if you put that much pressure on it. And then you add in this therapist who says, “You’re running out of time, you’ll be this way forever.”

Chris Seiter:
It adds another element of tension. And usually, that’s not how it works. I’m a guy, so sports analogies work for me, but basketball player was talking about being in the zone. You’re not in the zone if you’re super tense. So I would imagine your clients are not in the zone because there’s all these factors going on that build up this persona that they falsely believe they have. Sorry, I ranted, that was really cool.

Inna Mel:
I also feel almost like you’re screaming desperate, like you’re desperate. And so when you’re desperate, what are you going to attract? You’re not going to attract a guy-

Chris Seiter:
Desperate people.

Inna Mel:
Exactement.

Chris Seiter:
This is just my personal belief. If a woman is, feel free to correct me, but let’s take your client who is taking the workshop with you because she feels she’s not attracting the right type of guys, she projecting this desperate energy. Well, that’s going to attract, think of it the law of the jungle, a desperate animal is going to attract a predator. That’s what you’re going to attract if you’re desperate, you’re going to attract someone who’s going to take advantage of you, not physically or emotionally, but they see like, “Oh, I can be the dominant person to this one.” And they like that. And maybe that’s what turns some of these women off.

Inna Mel:
Yeah, I agree. And I think also for the most part, they start… Another thing that she mentioned which I thought was interesting is that, ” I give, I give, I give.” Very giving and giving prematurely. And that’s something that I always say is a no-go. I actually tell these women that they should date multiple men at the same time. That way, they do not spend all their energy obsessing prematurely and then being disappointed if it does not work out.

Chris Seiter:
Well, what’s interesting about the giving thing, at least my take on it would be the Benjamin Franklin effect, which is, we’re hardwired to believe, hey, if we do a favor for someone, they’re going to do a favor back for us. That’s not how it works. If you do a favor for someone, you’re more likely to do another favor and another favor, so it’s almost like the giving part, she’s just giving. And of course, he’s going to just be like, “Sure, keep giving, I’m not going to say no to these favors.” And he’s just going to take advantage of it. That’s just the truth.

Chris Seiter:
I could feel like I could talk to you for hours, this is the kind of stuff that I just love opening stuff up and trying to understand, but we’re running late on time here. So what I’d like to do is I want to promote you, let people know, how can they coach with you? What are the steps to get that going?

Inna Mel:
Oh my God, that’s amazing. Merci. The best way to get in touch with me, I would say is through Instagram, I’m very active on Instagram. So my Instagram handle is (iaminamel 00:45:19). And I’m actually going to launch an eight-week coaching program in the beginning of January. I haven’t picked the exact dates, but I’m already enrolling. It’s going to be a very, very intimate group, and it’s called Conscious and Intuitive Dating. And it’s going to cover everything that we spoke about, but obviously, very, very depth and it’s going to be absolutely amazing. So enrollment period has started. I still have a few slots available.

Chris Seiter:
How many slots have you got left? Hopefully my audience can fill that real quick.

Inna Mel:
I have five slots left.

Chris Seiter:
Five slots. So there is five left.

Inna Mel:
It’s very intimate group and I just love intimate groups because I think it creates this sacred-

Chris Seiter:
You help more people that way?

Inna Mel:
Ouais, absolument. And so that’s probably the best way to reach me. You can also go on my website, which is being rebranded as we speak, (Inamel.com 00:46:16). But the best way would probably be through Instagram, IamInamel.

Chris Seiter:
What I’m going to do is link that up in the show notes of this episode, and make sure you flood her inbox with so many requests that she doesn’t know what to do with them. Thank you so much for coming onto the podcast.

Inna Mel:
Thank you so much for having me. This was absolutely great.